Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La grange de Lavaud

Démarrage des travaux

8 Juin 2014, 14:23pm

Publié par Alynpier

La partie jardin n’est évidemment pas « terminée », dans le sens où tout n’est pas encore totalement installé, mais cette partie est déjà bien avancée; elle est débroussaillée, le sol a été nettoyé, des bacs y ont été construits et plantés. Il n’y a plus qu’à gérer les plantations et les herbes indésirables. Déjà, radis et salades sont quotidiennement au menu et le reste pousse sans trop de problème (les bacs surélevés forment un bon rempart contre les limaces) : pommes de terre, tomates, poivrons, aubergines, fraises, choux, poirées, oignons, etc… sans oublier les aromatiques, ainsi qu’une ligne de maïs doux ! On verra bien si ça donne.

Le nettoyage du sol et l'extraction des "cailloux" pose parfois quelques problèmes...
Le nettoyage du sol et l'extraction des "cailloux" pose parfois quelques problèmes...Le nettoyage du sol et l'extraction des "cailloux" pose parfois quelques problèmes...
Le nettoyage du sol et l'extraction des "cailloux" pose parfois quelques problèmes...

Le nettoyage du sol et l'extraction des "cailloux" pose parfois quelques problèmes...

Bref, on l’aura compris, il est temps de commencer à s’occuper sérieusement de la grange…
Dans l’ordre des priorités, c’est tout d’abord la toiture qui me pose plusieurs problèmes.
En premier lieu, certaines ardoises sont cassées (une grêle datant de 2009) et nécessitent un changement.

La partie gauche (relattée à neuf) avait été refaite à la suite de la tempête de 1999, par l'artisan qui va intervenir par la suite...

La partie gauche (relattée à neuf) avait été refaite à la suite de la tempête de 1999, par l'artisan qui va intervenir par la suite...

En second lieu, les lucarnes mal placées et surtout non terminées (à peine commencées, à vrai dire). Pour finir, les deux Velux placés presqu’au faîtage et qui n’éclaireraient dans le meilleur des cas qu’une partie de grenier inaccessible… Plus le problème des gouttières, de l’une des rives sur le pignon ouest (inexistante) et l’installation d’une cheminée extérieure.
Ça fait beaucoup ! Comme il n’est pas question que je fasse l’acrobate, j’ai donc trouvé un professionnel avec lequel nous avons décidé :
— de supprimer les lucarnes,
— d’enlever les Velux,
— de les remettre en lieu et place des deux lucarnes extérieures,
— de revoir entièrement la toiture,
— de refaire la rive du pignon manquante,
— d’installer une cheminée extérieure aux normes et un conduit à l’intérieur,
— de revoir entièrement les gouttières…

Les trois lucarnes sont juste ébauchées (contreplaqué) et posent déjà d’énormes problèmes d’étanchéité. Comme elles sont de plus mal placées, le plus sage est de les supprimer.

Les trois lucarnes sont juste ébauchées (contreplaqué) et posent déjà d’énormes problèmes d’étanchéité. Comme elles sont de plus mal placées, le plus sage est de les supprimer.

Un œil exercé (celui de mon couvreur) remarquera que les chattières sont posées à l’envers… Les Velux inutiles, là où ils sont, viendront remplacer les deux lucarnes extérieures. La lucarne centrale sera pour l’instant remplacée par de la toiture en attendant (ou pas) de remettre un Velux dans ce qui sera la salle de bains.

Un œil exercé (celui de mon couvreur) remarquera que les chattières sont posées à l’envers… Les Velux inutiles, là où ils sont, viendront remplacer les deux lucarnes extérieures. La lucarne centrale sera pour l’instant remplacée par de la toiture en attendant (ou pas) de remettre un Velux dans ce qui sera la salle de bains.

Lucarne inutilisable (trop basse) et Velux inutile (trop haut !)…

Lucarne inutilisable (trop basse) et Velux inutile (trop haut !)…

Sur le pignon ouest, le débord de toit a été « oublié » côté sud… Le bout des pannes non protégé a pourri.

Sur le pignon ouest, le débord de toit a été « oublié » côté sud… Le bout des pannes non protégé a pourri.

Cette partie là est à refaire.

Cette partie là est à refaire.

Installation d'une seule gouttière déversant à gauche, au lieu de ces quatre morceaux.

Installation d'une seule gouttière déversant à gauche, au lieu de ces quatre morceaux.

Une sortie de cheminée, le long du mur pignon mitoyen, à 40 cm au dessus du faîtage le plus haut (= 2,40 m en tout).

Une sortie de cheminée, le long du mur pignon mitoyen, à 40 cm au dessus du faîtage le plus haut (= 2,40 m en tout).

Quelque chose dans ce genre-là.

Quelque chose dans ce genre-là.

Je dois avouer qu’au fur et à mesure de la découverte des différents problèmes, j’étais de moins en moins rassuré. J’ai donc pris la décision de lancer le chantier sans tarder de manière à être tranquille.
Plus de fuites d’eau, plus de courants d’air intempestifs, et un conduit de cheminée pour l’évacuation de mon poële; bien sûr, ça n’est pas encore l’étanchéité totale, mais ça devrait être un grand pas en avant !
Les travaux débutent mardi et je suivrai jeudi-vendredi-samedi-dimanche (du 12 au 15) une formation pour l'auto-construction de mon Rocket Mass Heater. A mon retour, ça devrait être déjà bien avancé.

A bientôt pour ces compte-rendus !

Commenter cet article